Valle del Cocora : Salento nous voilà ! (13/07 – 15/07)

IMG_8365rAprès 10h30 de bus, nous arrivons à Armenia. Nous prenons un buñuelo (beignet colombien) pour nous caler puis montons dans le bus pour Salento, à une vingtaine de kilomètres d’ici.

Arrivés à Salento, nous cherchons où dormir, ce qui ne sera pas chose facile car les hébergements ne sont pas dans le budget que l’on s’est fixé. On trouve certains hébergements très chers pour ce qu’ils proposent. Nous prenons un peu de temps mais finissons par trouver notre bonheur à la Posada de Martha. Nous avons une chambre pour nous dans une maison calme.

Après une bonne douche, nous filons déjeuner de bons burgers chez un couple d’Américains de l’Oregon. Les burgers sont délicieux mais on est très surpris par les patrons qui parlent très peu espagnol. Ils ont un jeune serveur avec eux totalement bilingue, un Colombien de Bogota qui a vécu 9 ans à Miami. On déjeune devant la finale de la coupe du monde. Il a mis du temps à venir ce but allemand ! On est même devenus célèbres :-)

Vers 17h, nous sortons enfin pour profiter de Salento. Il y a beaucoup de monde. Les gens des villes avoisinantes doivent venir passer leur dimanche ici. C’est animé, il y a de nombreux restos et échoppes et des boutiques d’artisanat (un peu mieux que ce qu’on a vu jusque maintenant).

IMG_8267rIMG_8269r
IMG_8408r IMG_8278r

Les rues sont très colorées : balcons colorés, encadrements de portes et fenêtres colorés. Ça donne beaucoup de charme, le village est très agréable. Des escaliers permettent d’accéder à un chouette point de vue sur la ville ainsi que sur la nature luxuriante.

IMG_8419r IMG_8407r IMG_8399r IMG_8418r IMG_8414r IMG_8417r IMG_8413r IMG_8275r IMG_8405r IMG_8409r IMG_8427r IMG_8426r IMG_8416r IMG_8406r IMG_8428r

IMG_8274r

Le lundi, nous prenons une jeep pour aller au parc del Cocora, parc naturel à 10km de Salento. Une palanquée de jeep nous attendent sur la place principale. La route est bitumée, c’est surtout pour le folklore les 4 roues motrices !
IMG_8268r

Dans le parc, nous faisons une bonne rando, avec des vaches et des paysages à couper le souffle.

IMG_8288r IMG_8293r
IMG_8296r

Il a plu dans le parc ces derniers jours et le chemin est boueux, nos chaussures en ont vu d’autres. On traverse des ponts, on grimpe et au bout de 1h30, nous avons parcouru les 5km qui nous séparent d’Acaime, une petite maison en hauteur où nous admirons le bal des colibris. En effet, le propriétaire a disposé des petites assiettes avec de l’eau sucrée, les colibris n’arrêtent pas mais sont très rapides, à peine le temps de les prendre en photo qu’ils sont déjà repartis. Nous contemplons leurs allées et venues ainsi que leurs battements d’ailes tellement rapides.


IMG_8334r IMG_8322r IMG_8306r IMG_8301r IMG_8327r

 

Nous continuons ensuite vers la Finca de la Montaña, ça monte, ça monte pour mieux redescendre par la suite. La vue est très belle : des petites montagnes bien vertes, des arbres, une nature luxuriante. En descendant, nous passons par la palmeraie de palmiers de cire. Ces palmiers sont désormais protégés car ils ont été trop utilisés par le passé. Ils mesurent une trentaine voire une quarantaine de mètres de haut.
IMG_8377r IMG_8347r IMG_8291r IMG_8390r IMG_8367r IMG_8372r IMG_8365r

A notre arrivée tout en bas, nous arrivons sur un portail fermé. Une jeune fille pas souriante nous attend. Des touristes viennent de franchir le portail et de payer pour cela. Hors de question qu’on paie, on n’a pas été prévenus. En bas, il est écrit « propriété privée, entrée à 3000 pesos », en haut, rien d’indiqué. La fille nie que ce n’est pas indiqué alors je lui dis que c’est du racket. David, énervé par la situation, pousse le portail un peu violemment et sort sans payer, j’en fais de même. A ce rythme-là, si tout le monde, ils doivent s’en faire de l’argent (ils demandent 1,20€ par touriste et il doit bien y avoir 200 touristes à la journée).

Nous reprenons une jeep pour rentrer à Salento et allons manger (c’est notre 1er repas de la journée). Je commande une truite, spécialité locale, mais c’est pas super bon car la madame-cuisinière la fait frire. Après un petit tour dans le village, nous allons déguster un bon café colombien !

IMG_8398r IMG_8397r

Le lendemain, nous profitons une dernière fois du village. Il y a moins de monde que le week-end et que le lundi mais c’est toujours agréable. Nous faisons quelques achats de souvenirs. Les commerçants sont très polis, parfois trop ! Ça manque de naturel. On a le droit à des « bienvenidos » tout le temps et à des « mucho gusto » parfois sans sourire quand on quitte la boutique en les remerciant sans rien avoir acheté.

Nous nous posons ensuite dans un café qui a un balcon à l’étage, on n’est pas en Colombie pour rien quand même !
IMG_8423r IMG_8424r

Le soir, nous  prenons un bus pour Armenia afin de rejoindre la capitale, Bogota !

 

 

 

Laisser une bafouille

*