Roadtrip en Patagonie argentine : on ressort doudounes et gants ! (25/04 – 29/04)

IMG_5735rSuite de notre roadtrip en Patagonie. En quittant l’hôtel, nous avons droit à la bise du patron.  On s’apercevra un peu plus tard qu’en Argentine et au Chili, c’est tout à fait habituel de faire la bise à ses clients !

Junin de los Andes

Vendredi 25, nous partons pour Junin de los Andes en passant par Piedra del Aguila.

IMG_5629r IMG_5637r IMG_5640r

Nous passons deux nuits dans un appart-hôtel  du nom de Alina (en gros un petit appart, ce qui nous permet de cuisiner) et découvrons le village enchanté de Junin de los Andes. Les habitants sont paisibles, le village est tout plein de charme.

IMG_5659r

IMG_5653r IMG_5664r IMG_5675r IMG_5666r

Nous visitons l’église, faisons quelques courses, déambulons dans le village. On adore l’ambiance !

IMG_5654r IMG_5650r

Le lendemain, nous partons dans le parc national Lanin près du lac Huechulafquen. Plus de 120 km de piste aller-retour nous attendent. Heureusement, les paysages sont magnifiques avec le lac au pied des montagnes et le beau temps qui nous accompagne. L’entrée dans le parc national coûte 80 pesos / personne si tu es étranger (6€). L’entrée coûte moins cher pour les locaux (entre 0 et 20 pesos) et 35 pesos pour les Argentins.

IMG_5691r IMG_5686r IMG_5681r IMG_5678r

Nous faisons la rando « el bosque » qui doit durer 40 minutes. Nous mettons à peine 15 minutes à parcourir le bois. On n’a même pas de vue sur le lac. Bon, y a mieux !

Nous nous attaquons à une 2ème rando, celle de la cascade. On se gare près d’une ferme, c’est là que le stationnement est indiqué. On y croise des moutons, une chèvre, un gaucho à cheval suivi par son chien. Le chemin de la rando est tellement bien balisé qu’on se trompe de chemin. Nous faisons demi-tour et c’est en revenant sur nos pas, qu’on aperçoit le chemin qui mène réellement à la cascade. Au passage, on tape la discute avec des Argentins venus en balade digestive.

IMG_5696r IMG_5698r IMG_5700r IMG_5699r

Nous rentrons ensuite au bercail, il nous faut bien 2h pour faire la route sur la piste !

San Martin de los Andes et Villa la Angostura

Le dimanche, nous nous dirigeons vers Villa la Angostura via San Martin de los Andes. San Martin est un joli petit village, organisé plutôt dans le sens de la longueur, qui doit redoubler d’activité lors de la saison de ski. Beaucoup de devantures sont en bois. Nous préférons quand même l’ambiance de Junin de los Andes !

IMG_5728r IMG_5721r

La route est toujours aussi magnifique.

IMG_5735rIMG_5732rIMG_5736r

Arrivés à Villa la Angostura, il nous est difficile de trouver une cabaña (cabane toute équipée, organisée comme un appartement, parfois plus grande que notre studio putéolien). En effet, nous sommes dimanche soir et les Argentins profitent encore du week-end. Certains proposent des prix démesurés : on a eu une proposition de cabaña à 900 pesos (soit 90€ au taux officiel) alors que nous sommes en basse saison. On finit par passer une nuit dans une auberge de jeunesse, Italian Hostel et les 2 nuits suivantes dans une cabaña. L’auberge de jeunesse est hyper agréable : coin salon avec feu de cheminée, cuisine toute équipée, dortoir propre et calme et des proprios et colocataires sympas !

Une bonne nuit nous permet de partir randonner le lendemain autour d’un lac vers le bosque de las Arrayanes. La rando en elle-même n’est pas très compliquée mais dure quand même 6h pour parcourir 24km. Avec les arrêts en bout de rando pour admirer la vue sur la lagune et déjeuner, la journée est terminée. Nous avons droit à un beau soleil et une lagune magnifique.

IMG_5705rIMG_5763r IMG_5762r

Une jeune Polonaise rencontrée à l’auberge de jeunesse nous confie sur le chemin du retour un chien qui l’a accompagnée depuis le centre-ville (ils ont fait 17 km à pied ensemble). La jeune femme rentre en bateau, impossible de mettre le chien dedans mais elle a peur qu’il ne retrouve pas son chemin. Ca fait 6h que le chien et sa nouvelle maîtresse sont amis, difficile pour le chien de la laisser. Nous devons l’attirer avec un morceau de pain. Ah, gourmandise quand tu nous tiens !

IMG_5770rIMG_5768rIMG_5774rIMG_5767rIMG_5781r

Le chien fait le chemin retour avec nous, il est un peu claqué à la fin (en même temps, il a parcouru une petite trentaine de kilomètres dans la journée). Quand nous arrivons au bout de la rando, il y a encore 5km jusqu’au centre, où le chien vivrait. Nous sommes en voiture et ne souhaitons pas mettre le chien dans le coffre.

Gros dilemme : on le laisse sur le parking ? Je vais voir un passant pour lui demander d’appeler le proprio (le chien a un collier avec le numéro de téléphone) ? Je me décide à aller voir un policier qui appelle la proprio. Pendant ce temps-là, le chien se colle à nous, réclame des caresses et nous tend la pâte. Il sent que c’est bientôt le moment de la séparation. A l’autre bout du fil, la proprio ne semble pas du tout inquiète «il connaît la route pour rentrer, il a l’habitude ». Nous voilà rassurés, on a droit à un merci du gentil policier. C’est bon, on peut rentrer l’esprit tranquille !

San Carlos de Bariloche

Le lundi 29, on se fait une journée à San Carlos Bariloche, LA ville touristique sur la route de la Patagonie. On est très déçus, la ville n’a pas de charme. Elle doit être une station de ski réputée en hiver et abrite des restos de fondue, des fromageries qui vendent de la raclette et des boutiques qui vendent du chocolat. On avait lu sur des blogs que cette ville avait une allure de village suisse avec ses chalets en bois, on la cherche encore l’allure de village suisse. On ne comprend pas pourquoi c’est le passage incontournable des touristes, ya mieux à faire dans la région. La seule photo qui vend du rêve :

IMG_5787r

L’après-midi, nous faisons en voiture le « circuito chico » entre lagunes, églises, forêts de pins… Avec le soleil, c’était encore plus chouette les points de vue. Ça, oui, ça vaut le coup d’œil !

IMG_5793r IMG_5805r

5 bafouilles

  1. Taticline

    Vos photos sont magnifiques, des paysages à couper le souffle et des couleurs……on adore. Mais au fait, vous étiez chez les Gaulois.

    Bisous

  2. La Pap.

    @Marie : pas d’blog….. pas d’toblerone…..

  3. Taticline

    Et pas de bises de Château d’Olonne……

  4. Mariem

    @ belle-maman :
    1/ j’aime po le chantage
    2/ les articles sont TOUS écrits, c’est le photographe qui a du retard…

  5. jesk

    Jolies bacchantes !
    C’etait un mouton ou une brebis davu?

Laisser une bafouille

*