Champasak et le temple Wat Phu (25/01)

IMG_3194rSamedi 25 janvier

Nous quittons Pakse pour continuer notre route vers le sud du pays, direction Champasak. Pour cela, nous joignons l’utile à l’agréable en nous y rendant en bateau.IMG_3142r

Moi qui voulais faire une balade sur le Mékong, je suis gâtée avec un trajet de près de 2 heures dans un superbe cadre : les cultures au bord du Mékong, les barques de pêcheurs, les villages, la nature.

Nous arrivons à Champasak et allons chercher une guesthouse. Nous avons une chambre pour 30000 kips (3€). Ce n’est pas la plus belle chambre que nous ayons eue mais pour le prix, ça le fait. De manière générale, dans les guesthouses bon marché, il n’y a pas de chambre qui nous a tapé dans l’œil. Les Laotiens ont tendance à ne pas bien penser la conception et à ne pas penser aux finitions. Les murs sont en général très fins (on a tendance à vivre avec les voisins), les portes laissent passer les insectes (enfin surtout les moustiques), les prises électriques sont souvent en hauteur et le branchement se fait mal. Dommage qu’ils n’entretiennent pas mieux.

Nous avons le bonheur de pouvoir déjeuner au bord du Mékong. C’est calme et le cadre est chouette.

Nous louons des vélos pour nous rendre au Wat Phu. Ce temple, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001, est à 10km de Champasak. Il fait très chaud, il y a plein de gravillons sur la route mais heureusement la route est plate !

Le Wat Phu est du même style que les temples d’Angkor au Cambodge. Le site a été occupé successivement par plusieurs temples dès le Ve siècle. Ces temples ont été construits comme imitation du paradis. Le site a fait l’objet de reconstructions, altérations, nouvelles constructions. Les dernières datant de la fin de l’époque Angkorienne.

IMG_3170r IMG_3169r

A l’entrée du site où se trouve le Wat Phu, un petit musée avec explications en laotien, anglais et français s’il vous plaît ! Des lintaux, des statues, des bouddhas, des nagas (serpents d’eau mythiques) provenant du Wat Phu  sont présentées dans une seule pièce. C’est très joli.

IMG_3177r IMG_3194r IMG_3186r

Après la visite du musée, nous devons marcher environ 1,5 km pour accéder au site des temples. Le temple surplombe une colline des monts Pasak. Il se trouve sur un site immense de 84 hectares et se présente sur 3 niveaux. Au premier niveau, deux petites étendues d’eau. Au second niveau on peut voir les vestiges de deux édifices qui dateraient du milieu du Xème siècle ou début du XIème. Une suite d’escaliers et de terrasses donne accès au sanctuaire principal qui constitue le 3ème niveau. On y trouve aussi la source sacrée, un éléphant sculpté dans la roche, une empreinte de crocodile dans laquelle des êtres humains sont sacrifiés et un temple. La vue qui donne sur tout le site est magnifique !

IMG_3190r IMG_3196r

Par la suite, Wat Phu devint un sanctuaire bouddhiste très vivant et l’est resté jusqu’à nos jours : chaque année, en janvier ou février, le 15e jour de la lune croissante du 3e mois, a lieu un pèlerinage qui attire de nombreux fidèles Lao coïncidant avec la fête bouddhiste du Makha Busa.

 

Laisser une bafouille

*