Jour 19 : Ho Chi Minh City

L’hôtel de Madame Cuc se révèle être une très bonne adresse, nous lui décernons la meilleure note de notre séjour pour son accueil.
Nous consacrons notre dernière journée à l’achat de souvenirs et à une ballade dans Saigon.

Des compositions de fleurs magnifiques

Des compositions de fleurs magnifiques

Nous nous rendons d’abord au marché pour les traditionnels cadeaux.

Nous passons chez les poissonniers et là, toujours la même surprise. Des femmes sont en train d’arracher la carapace des petits crabes encore vivants, on les entend même crier.
Plus loin, des femmes coupent la tête des grenouilles, les dépècent et les vident. Les pattes bougent encore.
D’autres encore, coupent aux ciseaux les nageoires de poissons vivants.
Certains poissons ont quand même le droit d’être assommés faàon Maïté.

Bon, filons vers les souvenirs, c’est plus gai !
Dans le marché, nous nous faisons accoster par chacun des commerçants : « Hello Sir. Have a look ! », « Hello Miss, I have a tee-shirt for you »…

Petit éventail de boissons locales

Petit éventail de boissons locales

Nous nous arrêtons boire un petit coup : jus de citron pour Marie et boisson au lait de coco et agar agar pour David.
A la sortie du marché, un cyclo pousse nous aborde et insiste pour nous emmener, il nous suit et nous nous sentons agressés. Nous sommes obligés d’élever le ton et de lui dire « I said no ».
Là il comprend qu’il vaut mieux nous laisser tranquille.

Nous rentrons déjeuner dans un restaurant indien. Il y en a plein la rue.
Nous prenons un menu à 50 000 dongs (2€) tout compris de l’entrée au dessert en passant par la boisson.
Le propriétaire parle français car il vivait à Pondichery, ancienne colonie française en Inde. Il vit au Vietnam depuis 10 ans.

Il se met à pleuvoir et à tonner, comme nous n’avions jamais vu de notre vie.
Une heure d’une pluie battante, les éclairs et coups de tonnerre se succédant.
La rue est vite inondée mais comme d’habitude, la vie continue.
Les motos, taxis, piétons continuent de circuler. Ils ont revêtu leur poncho.
Nous nous demandons comment les moteurs des motos ne sont pas tous noyés (nous en avons vu un certain nombre tout de même).
L’eau est aux pieds du restaurant, les commerces mettent au bas de leur porte des planches pour éviter que l’eau ne rentre, ils ferment leur grille.

Des petites filles en short et débardeur viennent sous la pluie exprès, elles sont souriantes.
D’autres gamins s’accrochent derrière les voitures qui passent et se mettent sur des planches en polystyrène à plat ventre.

Le déjeuner terminé, nous quittons nos chaussures pour aller dans la « rivière ».
Nous avons de l’eau jusqu’au genou, nous ne savons pas exactement où nous marchons…

Nous nous arrêtons dans une galerie de peintures (il y en a aussi plein la rue). Notre choix s’arrête sur un grand tableau de tête de Buddha.
Comme d’hab, nous négocions ! Il faut d’ailleurs aller retirer des dongs pour finir notre voyage et surtout payer le tableau à 1 million !

Shampooing relaxant

Shampooing relaxant

Marie va ensuite se faire une manucure et pédicure avec French manucure et David se fait un shampooing relaxant / massage « tête-épaules-dos ».

Direction le marché qui est en train de fermer, nous nous jetons sur des cadeaux que nous avions repérés le matin mais que nous n’avions pas réussi à négocier.
Dernier dîner, nous nous faisons une sorte de pot au feu avec viande, poisson, nouilles, légumes et herbes.
Comme dans de nombreux restaurants, les serviettes en papier sont un simple rouleau de PQ présenté dans un dévidoir kitch.
Les serviettes rafraîchissantes quant à elles sont payantes. Nous nous sommes faits avoir à l’arrivée, on ne nous y a plus jamais repris !

Nous profitons d’une dernière promenade et faisons nos derniers achats.
Nous avons dépensé tous nos dongs et faisons nos malheureux dans une boutique pour avoir ce que nous voulons avec nos derniers dongs.

Nous terminons à l’hôtel pour nous poser et écrire notre blog.
Nous avons l’agréable surprise d’apprendre que nous pouvons même nous doucher, le bonheur !!!!

Le taxi vient nous chercher à minuit et nous nous envolons à 3h40.
Arrivée prévue à Paris jeudi 20 à 18h40…

4 bafouilles

  1. Lr3c

    Bon vol Mariem&Davu et merci pour ces récits et cette découverte du Vietnam de l’intérieur, ça donne envie d’y aller rien que pour voir les grenouilles sans tête qui bougent encore 😉 Tout a semblé magnifique.

    A bientôt

  2. La Pap.

    OUPS… il est 19 h.35 un appel – les voilà arrivés sur terre française.
    Des parents contents et rassurés…. en attendant les détails du périple.
    Que nous réservent-ils pour l’année prochaine ???

  3. Marie

    et bien le Mexique ou l’Inde, à voir !

  4. Lr3c

    Vouzailles, si ça vous tente, ce sera dispo les 15 premières semaines d’août.
    Bienvenue en France !

Laisser une bafouille

*