Sokcho et le parc Seoraksan – Du 09/09 au 10/09

WP_20150910_14_52_45_ProrMercredi matin, direction la gare de bus Dong Seoul pour acheter nos billets et prendre le bus direction Sokcho.

Nous achetons nos billets et montons dans le bus qui part 15 minutes plus tard. Nous avions lu qu’il y avait 40 départs / jour pour Sokcho et n’étions donc pas très inquiets de trouver 2 places dans un bus. Ce bus est confortable, les sièges sont larges (3 par rangée) et peuvent s’incliner. 2h15 plus tard, nous sommes à Sokcho. La ville en elle-même ne nous attire pas mais il y a, tout près de Sokcho, le parc Seoraksan, parc réputé pour être le plus beau de toute la Corée du sud.

Nous nous rendons à l’hôtel Mr Egg House tout près de la station de bus. L’hôtel est dans le même bâtiment qu’une église. Assez étrange : l’église est au 1er, et les chambres au 2ème et 3ème ! Il n’y a personne à l’accueil, ce qui est assez fréquent en Corée. L’hôtel a de bons commentaires. Comme dans le précédent hôtel à Seoul, nous avons droit à de petites serviettes de toilette (de la taille d’une serviette pour s’essuyer les cheveux et encore), deux lits aux matelas durs. J’avoue que dans leurs lits tout durs, on ne dort pas bien. A la coréenne, il faut enlever nos chaussures dès notre entrée dans la chambre.

WP_20150909_19_14_11_Pror

Nous filons ensuite déjeuner et nous rendons au fish market où nous pensons trouver notre bonheur. Le marché est sympa : poulpes énormes, raies, soles, concombres de mer, seiches, araignées de mer, homards et autres poissons que l’on achèterait plus pour un aquarium que pour notre déjeuner… Ici, ils sont fans du poulpe vivant. On a vu des vidéos sur internet avant de partir. Le petit poulpe est amené dans une bassine d’eau et la personne l’attrape, bien souvent, le poulpe colle et s’accroche autour des baguettes ou sur la nappe. Et voilà le poulpe dans la bouche, la personne devant le mâcher pour l’engloutir. Cela prend pas loin de 5 minutes. Il y a apparemment chaque année quelques décès de gens qui meurent étouffés.

IMG_9533r

Le principe est sympa. On choisit le poisson et le vendeur le cuisine. On demande par curiosité le prix de 2 araignées de mer. Le vendeur les pèse et nous indique 960 000 wons (un peu moins de 1000€). Je pense qu’il a dû se tromper d’un zéro et encore mais nous, on passe notre chemin et on sort du marché pour le déjeuner.

Nous regardons la carte d’un resto et le patron vient nous accueillir par un « Welcome ». Nous entrons, je choisis une soupe de nouilles aux moules et David des dumplings (gros raviolis). Le patron vient nous voir et nous parle avec ses 3 mots d’anglais. Les Coréens ne parlent pas beaucoup anglais mais sont souvent prêts à aider. On se débrouille comme ça !

IMG_9539r

Nous passons l’après-midi à faire un tour dans la ville qui dispose de nombreuses boutiques de grandes marques de trekking (Eider, Millet, Northface…) de sport (Adidas, Nike, Puma, Le coq sportif…) et de golf.

Le jeudi, nous profitons du petit déjeuner de l’hôtel : œufs, toasts, céréales, jus de fruits, café. Pas mal avant d’aller randonner. Pas de fruits alors que nous adorons les fruits asiatiques. On n’a pas encore compris pourquoi mais en Corée du sud, il y a très peu de fruits exotiques et les fruits que l’on voit dans les marchés et boutiques sont très chers. Par exemple, la pomme coûte 1€ environ, la grappe de raisin 4€…

Nous prenons le bus qui nous emmène au parc. Dans le bus, de nombreux seniors en tenue très technique pour aller randonner. De manière générale, le Coréen adore être en tenue « technique » (veste de rando, baskets ou chaussures de rando…).

WP_20150910_17_00_47_Pror

Nous arrivons au parc. L’entrée ne coûte que 3500 wons soit 3€. Du peu de visites qu’on a pu faire jusque-là, les Coréens  n’abusent pas sur les prix.

WP_20150910_10_54_38_Pror

Nous partons pour plus de 4h de rando, au rocher Ulsan Bawi. Nous passons par un temple dans lequel un bonze récite la prière.

IMG_9556r

IMG_9554r IMG_9568r IMG_9567r IMG_9573r

IMG_9572r

La nature est très verdoyante, nous longeons un cours d’eau très clair qui donne envie de se baigner tellement il fait chaud.

Nous croisons d’autres temples sur notre chemin et de nombreux Coréens et quelques touristes. Les Coréens sont dynamiques et nous sommes surpris du nombre de seniors qui font cette randonnée. La rando est de 8km, ça grimpe beaucoup. La vue au sommet est magnifique, on voit que la forêt est bien dense. Nous prenons quelques photos puis redescendons.

IMG_9584r WP_20150910_15_49_43_Pror IMG_9590r IMG_9592r

Nous prenons ensuite le téléphérique qui nous amène dans un autre coin du parc et profitons à nouveau d’une très belle vue.

IMG_9622r

En route vers le bus, une Coréenne nous aborde pour nous demander d’où nous sommes. Elle parle le coréen, le chinois et l’anglais et a déjà voyagé. On lui sort les 2 mots de chinois que l’on connaît, ça l’impressionne :-) Elle nous demande pourquoi nous sommes venus en Corée puis de quelle religion nous sommes et nous demande si nous connaissons les témoins de Jeovah. Je lui réponds que oui, qu’ils sont déjà venus frapper à notre porte, ça fait marrer David. Elle nous laisse un petit papier mais ne cherche pas à nous convertir et nous continuons la discussion avec elle.

Nous montons dans le bus , achetons nos billets pour le trajet de demain direction Andong et allons dîner. Un plat avec du poulpe en sashimi (cru) pour moi et un bouillon avec des tripes pour David et plein de petits accompagnements (concombres en lamelles marinées, aubergines fines marinées, kimchi…). Jamais je n’aurais cru manger un jour du poulpe cru. Je devais avoir du saumon et non pas du poulpe mais ce dîner s’est avéré être notre meilleur repas pris jusque-là !

WP_20150909_16_19_22_Pror

Laisser une bafouille

*