Seoul – Du 24/09 au 27/09

WP_20150925_12_56_33_ProrUne heure plus tard, nous voici à Seoul. Nous récupérons nos sacs rapidement puis prenons le métro direction Seoul Station puis la station de Chungmuro afin de rejoindre notre hôtel, le PJ Hôtel.

Il se situe dans le quartier du Myeong-Dong, que nous avons choisi car il est bien situé et très animé. L’hôtel est classé 5 étoiles (enfin 5 fleurs) coréennes. En France, on ne lui mettrait pas 5 étoiles mais il est très classe et nous avons eu une super offre sur booking.
Nous avons une énorme chambre avec 2 grands lits, elle fait près de 35m2, tout en long avec un coin salon pour prendre le thé.

Nous sortons faire un tour dans le Myeong-Dong et dîner. Ce soir, ce sera dumplings (gros raviolis). Nous avons beaucoup de plaisir à découvrir et à déguster la gastronomie coréenne : le bibimbap (du riz et des légumes avec en option de la viande de bœuf), le bulgogi (bœuf mariné), le bbq coréen, les kimchi (chou mariné), les banchan (autres légumes marinés), les dumplings, soupes de dumplings, le calamar à toutes les sauces… Bref, nous avons adoré la gastronomie coréenne et dans nos voyages, c’est hyper important :-)

WP_20150925_18_56_40_Pror IMG_0141r IMG_0150r IMG_0159r WP_20150925_18_55_20_Pror

Quartiers de Sinchon et Hongdae : Hello Kitty !

Le jeudi, nous partons à la découverte des quartiers Sinchon et Hongdae. Ce sont 2 quartiers étudiants qui regorgent de boutiques sympas. Hongdae est le quartier des étudiants en art, il y a des petites galeries, des boutiques de vêtements assez stylés et comme toujours plein de cafés et de boutiques de cosmétiques !

Nous faisons une pause au Hello Kitty Café. Devanture rose, café à 2 étages avec au 1er étage, d’énormes fauteuils avec des têtes de Hello Kitty. Les gaufres sont en forme de Hello Kitty, un dessin en forme de Kitty est fait sur la mousse du café, partout des affiches Hello Kitty. Bref, un café très girly et David se demande ce qu’il fait là.

IMG_0173r  IMG_0174r IMG_0172r

Nous allons ensuite faire une promenade le long du fleuve Han, énorme fleuve, très large. Nous traversons un parc. A l’entrée, un panneau indiquant toutes les interdictions dont une qui nous interpelle « interdit de tirer les oreilles des lapins (interdit de les attraper) ». On va donc voir des lapins dans ce parc.

Nous commençons par entrer dans une serre puis traversons le parc. Nous nous asseyons, entendons un bruit, voyons un pelage blanc. Un lapin ! Il s’approche de nous, sans trop de peur. En chemin, nous verrons de nombreux lapins, tranquilles.

Namsan Tower

Nous terminons la journée par une visite de la Namsan Tower, la tour la plus haute de Seoul. Il faut d’abord prendre un téléphérique qui nous emmène en haut d’une colline puis prendre un ticket d’entrée pour la tour. Quelques dizaines de secondes plus tard, nous sommes rendus sur la plateforme qui donne une vue d’ensemble de la ville. Il fait nuit, c’est très sympa de voir la ville illuminée !

IMG_7413r IMG_7424r

A la rencontre du Nord

Le vendredi, nous partons en tour organisé (ya pas le choix) direction la DMZ et la JSA, situées à 45 km de Seoul.  La DMZ est une zone de 4 km de large et de 241 km de long entre la Corée du nord et la Corée du sud. C’est une zone tampon entre les 2 Corée qui sont officiellement toujours en guerre même si un cessez-le-feu est de vigueur. Cette zone a été créée le 23 mars 1953 lors de la signature de l’armistice de Panmunjeom.

Petite explication sur l’armistice de Panmunjeom (source wikipedia) :

L’armistice de Panmunjeom  (en coréen : 한국 전쟁 휴전 협정) est signé le 27 juillet 1953 entre la Corée du Nord et la Chine d’une part, et l’Organisation des Nations unies d’autre part, dans le village de Panmunjeom, situé du côté nord-coréen de la DMZ, aujourd’hui abandonné. Celui-ci met fin officiellement à la guerre de Corée, bien que la Corée du Sud ne l’ait jamais signé et que les deux parties soient ainsi toujours techniquement en guerre, aucun traité de paix n’ayant été par ailleurs ratifié.

L’accord prévoit la création d’une zone démilitarisée (la DMZ) de quatre kilomètres de large de part et d’autre de l’ancienne ligne de front qui coupe le 38e parallèle nord (ligne de démarcation avant-guerre), fixant ainsi de manière plus stricte la frontière qui scinde la Corée en deux pays distincts. Bien que la plupart des troupes et toutes les armes lourdes soient censées avoir été retirées de la DMZ, celle-ci est restée en réalité lourdement militarisée par les deux parties depuis la fin des combats en 1953.

Une Joint Security Area (« zone commune de sécurité ») placée sous le contrôle de l’ONU et servant aux négociations inter-coréennnes, créée par cet accord débute à 350 mètres à l’est du village au-delà de la rivière Sachon qui marque la frontière avec la Corée du Sud sur environ 1,5 km dans ce secteur.

Un dress code nous est imposé : pas de tongues, pas de débardeurs, pas de vêtements militaires, pas de shorts ni de jupes en dessous du genou, pas de jean troué. Tout cela, afin que si un militaire nord-coréen nous prend en photo, il ne puisse pas faire de propagande auprès de son peuple en disant « voyez en Corée du sud, ils sont pauvres. Ils n’ont pas assez d’argent pour s’acheter des vêtements longs ».

Ce qui est triste, c’est que des milliers de familles sont séparées. Auront-elles la chance d’être un jour de nouveau réunies ?

Il y a des militaires seulement dans la JSA (Joint Security Area), enclave dans la DMZ. Nos passeports sont vérifiés plusieurs fois par des militaires (nos noms et numéros de passeport ont d’ailleurs été transmis 3 jours avant notre visite). Les militaires ont l’air assez cool.

Nous changeons de bus en cours de route pour prendre un bus militaire. En effet, si jamais quelque chose arrivait en cours de route, le militaire qui conduit ce bus saurait mieux réagir que le civil qui conduisait le bus précédent.

Su la JSA, nous pouvons voir la Corée du nord. Il y a un petit édifice dans lequel se tiennent les pourparlers. Cet édifice appartient à la Corée du sud. A l’intérieur, 2 militaires sud-coréens avec lunettes de soleil, bras tendus, l’air pas facile, sont là. Ceci dit, on a le droit de poser près d’eaux pour faire des photos. Assez paradoxale cette ambiance.

 

IMG_7429r IMG_7437r IMG_7447r

A l’extérieur de l’édifice, une ligne bétonnée sépare la Corée du nord de la Corée du sud. Côté Corée du nord, des touristes peuvent aussi se rendre sur place. Nous apercevons un soldat nord-coréen devant le bâtiment nord-coréen mais aucun soldat nord-coréen n’est présent près de l’édifice de l’autre côté de la ligne bétonnée.

IMG_7435r

IMG_7444r IMG_7464r

Nous avons le droit de faire des photos devant l’édifice mais nous ne devons pas pointer en direction de la Corée du nord. Notre guide nous indique d’ailleurs là où nous avons le droit de faire des photos et là où c’est interdit. Dès que nous roulons, c’est interdit.

Près la JSA, il y a un magasin de souvenirs. Bizarre. On peut y trouver des vêtements militaires, de la liqueur de Corée du nord, des cartes postales… En fait, à chaque endroit où l’on s’arrête, il y a un magasin de souvenirs. On pourrait presque penser que cette zone a été créée de toutes pièces pour les touristes. L’ambiance est à la fois détendue et sérieuse partout.

Il y a des militaires Américains et Neo-Zélandais qui sont présents. Les militaires sont présents pour un an renouvelable. Cette zone appartenant aux USA et aux Nations Unies.

Les militaires sont souriants et détendus. Je pose même avec le militaire néo-zélandais. Je lui montre ma couverture de passeport kiwi qui vient de NZ, lui dit qu’on y est allé l’an passé, ça le fait marrer.

IMG_7466r

Après le déjeuner, nous allons à la gare de Dorasan. Cette gare a été construite en 2002 pour relier la Corée du nord et la Corée du sud le jour où les 2 Corées se réunifieront. Cette gare a été construite par la Corée du sud qui semble être de bonne volonté pour la réunification (certainement bien plus que la Corée du nord menée par Kim Jung Hun). La gare est vide mais prête à accueillir des voyageurs. Cette gare permettrait aussi à la Corée du sud d’être reliée au continent, à la Chine et à l’Europe par le train car aujourd’hui les Coréens du sud ne peuvent voyager qu’en bateau ou en avion. Ils sont comme sur une île.

IMG_7473r

Ensuite, direction l’observatoire de Dora (on n’a pas vu l’exploratrice, elle devait être en congés). De cet observatoire, nous pouvons voir la Corée du nord. En termes de paysages, la différence est flagrante avec la Corée du sud, il n’y a pas un seul arbre. En effet, tous les arbres sont coupés pour pouvoir observer facilement les gens et éviter les regroupements.

A travers des longues-vues, nous voyons assez nettement la Corée du nord. Le drapeau de Corée du sud flotte à 100m de haut et bien sûr, celui de Corée du nord flotte plus haut, à 160m, apparemment c’est le plus haut drapeau du monde, inscrit au Guiness.

IMG_7490r IMG_7492r

Là encore, un édifice indique « La Corée du sud est prête pour la réunification ».

Nous terminons la journée par une incursion dans un tunnel creusé par les Nord-Coréens pour s’infiltrer en Corée du sud. Ils l’avaient peint en noir pour faire croire au Sud-Coréens que c’était une simple mine de charbon au cas où il serait découvert. Ils en avaient creusé 4.

Cette visite fut instructive, un peu perturbante cependant entre fiction et réalité.

IMG_7505r

Gangnam style

De retour à Seoul , nous allons dans le quartier du Myeong-Dong se faire un goûter-dîner dans un café de desserts coréens. Je prends un dessert qui se compose de 3 tranches superposées de brioche, de morceaux de mangue, les couches de brioche étant liées par une sorte de gélatine à la noix de coco. David opte pour le best-seller : dessert à la poudre d’amande avec des amandes effilées et des billes de gélatine. C’est pas mal et ça nous cale pour la soirée, même pas besoin de dîner.

WP_20150926_12_47_12_Pror WP_20150926_12_48_16_Pror

Le samedi, nous partons en direction des quartiers Sinsa et Gangnam, le fameux ! Gangnam est un quartier riche de Seoul avec de nombreuses boutiques, restaurants et cafés pour ne pas changer mais cette fois avec de nombreux restaurants étrangers (thaï, vietnamien, américain…). Il fut presque difficile de manger coréen le midi. Gangnam contient aussi beaucoup de centres de chirurgie esthétique, on voit les enseignes et de la pub partout.

WP_20150926_12_06_22_Pror
La rue principale est bordée de grands immeubles et d’enseignes françaises ou à consonance française (Louis Vuitton, Etam, Paris Baguette…).

WP_20150926_14_30_59_Pror

A un coin de rue, il y a une estrade à l’effigie de Psy et de sa célèbre chanson « Gangnam Style » sur laquelle il est possible de lancer la musique et danser.

Dog café !

Nous filons ensuite au dog café Pawz. Je ne savais même pas que les dog café existaient. Nous avions expérimenté le cat café lors de nos 1ers jours à Seoul mais n’aimant pas trop les chats, je n’ai pas apprécié l’expérience.

Dans le dog café, il y a une quinzaine de chiens. Certains appartiennent à des particuliers qui les mettent en garde pour quelques heures ou pour la journée. Les chiens sont plutôt sympas, à pat un petit, assez mignon mais un peu hargneux, il a du mal à se laisser prendre dans les bras et montre souvent les dents.

IMG_7531r IMG_7509r IMG_7548r IMG_7518r

Il faut consommer une boisson pour pouvoir rester, environ 8000 wons la boisson, soit 6€. Il est possible d’acheter de la nourriture pour donner aux chiens : 6000 wons le petit paquet. On s’en passera ! Il y a même une petite Coréenne sympa qui vient nous donner de la nourriture pour les chiens.

Les chiens montent sur les chaises, parfois sur les tables, viennent réclamer des caresses et sont très friands de nourriture. Quelques-uns se laissent prendre sur les genoux. Moi j’attrape un petit chien blanc qui ne demande qu’à passer de bras en bras et lui fait plein de câlins. Nous passons un bon moment au dog café !

Contrairement aux chats, les chiens ne passent pas leur temps à dormir et ne sont pas ingrats. Ils sont joueurs et demandent des caresses et de l’attention. Ça me plaît.

Nos derniers moments :-(

Nous terminons la journée en nous rendant au marché aux puces de Seoul. Il est bientôt l’heure de la fermeture et beaucoup de stands sont fermés. On peut y trouver des vêtements d’occasion, de la vaisselle, des meubles, des masques, de la déco. Bref, tout ce qu’on peut trouver dans une brocante chez nous en version asiatique.

Nous allons dîner pour la dernière fois dans le Myeong-Dong, réalisons nos derniers achats de souvenirs. C’est un quartier hyper animé, il y a beaucoup de stands de nourriture de rue.

Nous avons beaucoup aimé Seoul et David a eu la bonne idée de partager notre séjour à Seoul en 2 : 3 jours à notre arrivée et 3 jours avant notre retour.

Le dimanche, nous prenons le petit déjeuner au buffet de l’hôtel puis prenons le bus direction l’aéroport d’Incheon. Nous dépensons ainsi nos derniers wons.

Notre avion de retour est à 14h25 avec Lufthansa  avec une escale à Francfort comme à l’aller.

Nous sommes très contents d’avoir choisi la Corée pour nos vacances d’été. Un pays qui tient ses promesses de mélange de modernité et de tradition avec des habitants accueillants et agréables. Même s’ils sont peu nombreux à parler anglais, beaucoup nous ont proposé leur aide et voyager a été très simple.

On se sent en sécurité partout dans le pays. On pouvait même mettre notre porte-monnaie dans la poche arrière du sac à dos, accessible à tout le monde, ce qu’on n’aurait jamais dans aucun autre pays.

Nous avons vécu en Corée nos 1ères expériences de séjour dans un temple, de love motel, de cat café, de dog café, de zone démilitarisée, de gastronomie coréenne approfondie (on ne connaissait jusque-là que le bibimbap, le bulgogui, le bbq coréen et les kimchi).

La Corée permet à la fois de vivre en ville, de randonner, de visiter temples et villages traditionnels et de bien manger.

Le mois de septembre a été très favorable : beau temps, chaud mais pas trop, beaucoup moins de touristes que l’été.

Bref, nous ne garderons que de bons souvenirs de la Corée 😉

WP_20150924_12_40_30_Pror  IMG_7388r IMG_7566r WP_20150923_20_04_57_Pror WP_20150926_20_28_02_Pror WP_20150924_13_34_10_Pror WP_20150927_12_15_08_Pror WP_20150925_18_54_01_Pror

3 bafouilles

  1. MARRAINE

    Bien ce voyage… Et le prochain, c’est la Réunion?

  2. Mariem

    Oui mais je me ferai peut-être aider d’une secrétaire

  3. sylvie g

    merci pour ces jolies photos et récit
    ps : moi je préfère les chats :)

Laisser une bafouille

*