Andong – Du 11/09 au 13/09

IMG_9675rAprès une nuit peu reposante dans nos lits tout durs, nous prenons le bus à 8h20 direction Andong. Andong se présente comme la capitale culturelle et spirituelle de la Corée. C’est un des centres principaux du confucianisme.

Les bus sont très ponctuels, les pauses sur la route sont courtes, les routes sont en très bon état, pas de nids de poule, les gens conduisent bien, respectent le code de la route et ne klaxonnent pas tout le temps !

Nous arrivons vers 13h à Andong puis prenons un bus pour rejoindre notre guesthouse. Nous savons quel bus prendre mais au début, toutes les stations sont écrites en hangeul (alphabet coréen) et nous ne connaissons la station où l’on doit s’arrêter qu’en anglais. Bon, on va faire avec ! Coup de chance, les stations défilent et apparaissent finalement en anglais. Ouf !

Nous arrivons à la Happy Guesthouse où nous accueille la propriétaire Young, charmante Coréenne qui nous offre un jus de prune, nous montre notre chambre puis nous explique toutes les visites à faire dans le coin.

Notre chambre est traditionnelle : fins et durs matelas au sol, une TV posée sur un meuble, salle de bains avec toilettes et douche mais sans lavabo. Il n’y a pas de rideaux. Les fenêtres de la chambre sont opaques. On a remarqué que les fenêtres des hôtels et chez les gens sont souvent opaques et parfois ne peuvent pas s’ouvrir. Ça donne un peu la sensation d’étouffer.

On sort manger dans un resto conseillé par la patronne, la spécialité de la ville c’est le poulet. On entre, on retire nos chaussures et on s’assoit sur un coussin à même le sol. On montre à la cuisinière la photo du plat de poulet que l’on veut manger. Elle arrive quand même à nous demander « spicy or not ? ». Bon, allez, je sais que David aime bien manger épicé (et pas manger et pisser) donc je réponds « a little ».

WP_20150911_14_42_58_Pror

Elle part en cuisine et revient avec un énorme plat de poulet mariné avec des carottes, oignons, herbes, patates et pâtes. C’est super bon mais on n’arrive pas à finir ! Le plat s’appelle Andong Seomun Jjorim Dak.

Nous partons ensuite voir le Folk museum de Andong, un petit musée sur les us et coutumes des Coréens d’antan. Le prix de l’entrée est de 1000 wons, même pas un euro. On est surpris, les visites en Corée sont pas chères voire gratuites…

Nous continuons avec le village traditionnel d’Andong, des maisons anciennes à flanc de colline qui ont été déplacées lors de la construction du barrage en 1976.

IMG_9639r

IMG_9645r

Nous rentrons à pied en ville, le long de la rivière puis terminons la journée par un tour dans un supermarché : énormes rayons dédiés au poulpe, aux algues (les Coréens mettent énormément d’algues dans leurs plats)… Faire ses courses dans un supermarché revient très cher.

Nous nous posons dans un café. Il faut savoir qu’en Corée, le nombre de cafés assez branchés a été multiplié par 10 en à peine 10 ans. Il y en a à tous les coins de rue. Ils sont bons et joliment décorés.

WP_20150911_19_31_29_Pror WP_20150911_19_47_23_Pror WP_20150911_21_42_12_Pror

Le lendemain, miss Young nous a prévenus, c’est petit déjeuner à 7h ! Le réveil est difficile surtout qu’on ne s’accoutume pas à ces matelas durs. Elle a déjà la patate à 7h du mat’. Nous avons le droit à une soupe de potiron avec des grains de riz dedans et des banchan (petits accompagnements typiques marinés). Miam ! On a même droit a du raisin.

Nous voilà partis pour prendre le bus direction le temple Bongjeongsa. Une Coréenne monte après nous et nous salue et entame la conversation avec  les quelques mots d’anglais qu’elle connaît. Elle nous dit qu’elle va aussi au temple et nous demande d’où nous sommes.

Arrivés au temple, nous visitons l’ensemble. Un bonze se met à chanter et à taper sur un tambourin. C’est agréable et reposant.

IMG_9652r IMG_9655r IMG_9653r

En attendant le bus, une Coréenne vient nous accoster et nous demande d’où nous venons, ce que nous avons vu en Corée, combien de temps nous passons en Corée, quel est notre âge, quel métier nous faisons… Ça lui fait plaisir de pratiquer l’anglais. Elle prend des cours une fois / semaine. Elle est venue avec ses fils et d’autres élèves de l’école pour nettoyer la nature et les abords du temple.

Nous partons en début d’après-midi visiter l’école confucéenne Dosan. C’est un ensemble de jolies maisons traditionnelles où Yi Hwang a enseigné le confucianisme dans les années 1500.

IMG_9665r IMG_9666r IMG_9669r IMG_9728r IMG_9736r IMG_9671r

Ce qui est frappant, c’est que même dans des lieux anciens, il y a des caméras de surveillance et des extincteurs partout. Dans le bus, dans les rues, il y a partout la CCTV, les caméras de surveillance.

Retour en ville, nous allons faire un tour dans le marché et dans le centre, assez grand. Nous mangeons dans le marché, il y a pas mal de street food et goûtons quelques spécialités locales qui ont l’air de plaire aux Coréens.

WP_20150912_17_29_30_Pro r WP_20150912_17_34_13_Pro r

Les jeunes se promènent et on prend plaisir à les observer. Ils aiment porter des lunettes sans verre, des baskets, avoir une frange, les filles mettent du rouge à lèvres très jeunes. Ils nous font rire !

Ah oui, aujourd’hui on nous a demandé si on venait du Pakistan ! C’est bien la 1ère fois qu’on nous demande cela, peut-être à cause de la barbe de David.

Le dimanche matin, lever à 6h30, ça fait mal ! Nous faisons connaissance avec Axel et Milou (et oui c’est son vrai prénom, elle sait qu’en français, c’est le chien de Tintin). Axel est Argentin et vit à Francfort, Milou est Hollandaise et vit à Bangkok. Ils vont eux aussi visiter le village traditionnel d’Hahoe et nous faisons donc le chemin ensemble.

Arrivés près du site, nous faisons un tour dans une école confucéenne (Andong est le berceau du confucianisme coréen). Ca ressemble à l’école visitée hier en un peu moins bien. Nous avons 4km de marche pour arriver au village, personne n’y va à pied, on a le chemin pour nous. Cette balade vaut le coup, on passe dans la campagne près des rizières, des cultures de piment rouge et en Corée, le piment rouge, ils en sont fans. Ils en vendent des sacs énormes au marché !

IMG_9694r

Quelques 200 Coréens vivent dans le village traditionnel. De nombreuses maisons sont accréditées pour accueillir des touristes en mode hanok, l’habitat traditionnel, c’est-à-dire avec matelas au sol. Le village est super bien entretenu : pelouse tondue, arbres taillés, maisons entretenues.

IMG_9735r IMG_9732r IMG_9767r IMG_9736r

Nous prenons ensuite un petit bateau pour traverser une petite rivière et grimper en haut d’une colline pour avoir une vue d’ensemble sur le village.

WP_20150913_11_47_51_Pror IMG_9756r

Nous avons ensuite le droit à un spectacle de masques, c’est la spécialité de la ville les masques en bois. On ne comprend rien à ce que les « acteurs » racontent mais ça fait rire les Coréens.

IMG_9771r IMG_9770r IMG_9813r IMG_9817r

Avant de prendre le bus du retour, nous allons acheter des masques traditionnels pour compléter notre collection !

De retour à Andong, nous allons boire un iced sweet potato latte et un iced green tea latte dans un café nommé Brooklyn. Le serveur est bilingue et très agréable. Il a même visité plusieurs fois Paris ! La déco du café nous fait beaucoup plus penser à l’Angleterre qu’à New-York. Qu’importe, le style est sympa et les boissons délicieuses.

Nous traînons dans la ville puis allons acheter nos billets de train pour Gyeongju, départ demain à 11h47 pour notre 1ère expérience de train coréenne !

WP_20150912_17_02_03_Pror WP_20150912_19_06_59_Pror WP_20150913_16_56_55_Pror IMG_9664r

 

 

 

Une bafouille

  1. MARRAINE

    Voilà une lecture qui va occuper nos longues soirées d’hiver…
    Super ce voyage… profitez en bien

Laisser une bafouille

*